2 journées techniques pour l’Appropriation locale des projets de méthanisation

2 journées pour aborder le thème de l’acceptabilité sociale des projets de méthanisation, ou plutôt de l’appropriation locale des projets. Car tout l’enjeu est bien là : comment un porteur de projet doit-il s’y prendre pour faire en sorte que la population locale s’approprie le projet et que ce dernier puisse se développer dans un climat serein ? A travers 6 ateliers et des séances plénières, les participants ont découvert des méthodes, des outils, des bonnes pratiques, en lien avec la concertation, les outils de communication, le dialogue avec les associations environnementales, les démarches administratives, les recours juridiques, le financement participatif et citoyen… Ils ont travaillé en ateliers par petits groupes autour d’intervenants spécialisés. Retour sur ces 2 journées riches en échanges.

Les participants à ces deux journées peuvent également répondre à un questionnaire de satisfaction pour faire part de leur avis et des idées de suites à donner à ces rencontres. Accédez au questionnaire sur le site de GrDF, partenaire de ces journées, où vous retrouverez également toutes les présentations, en cliquant ici.

1ère journée réussie à Saintes le 28 novembre dernier

Environ 70 participants, dont la moitié de porteurs de projet, se sont retrouvés au lycée agricole de Saintes pour réfléchir sur l’appropriation locale de leurs projets de méthanisation.
Comment faire en sorte que le projet soit accepté par la population, notamment les riverains, voire que les voisins adhèrent au projet ? Constant Delatte, du cabinet de conseil Quélia, évoquait en introduction la notion de confiance, primordiale pour établir des relations sereines autour du projet. Les participants se sont ensuite répartis sur les ateliers.
Les participants sont repartis sensibilisés sur l’importance de cette étape dans le développement de leur projet et armés de plus d’outils et de méthodes.
Des perspectives sont également ressorties pour les prochaines rencontres Biométhane, notamment autour de l’utilisation du biométhane. Françoise Coutant, vice-présidente du Conseil Régional en charge du Climat et de la Transition Énergétique, a rappelé le potentiel qu’offre notre région pour la production d’énergies renouvelables, l’opportunité que la transition énergétique représente pour le territoire et les dynamiques de travail dans lesquelles les acteurs de la filière s’inscrivent.

un groupe au travail autour de l’atelier Communication

Point Actu Injection en plénière

Retrouvez les présentations des séances plénières :

2017-11-28 CIB Présentation GENERALE_VF
GRTGaz
MethaNAction
Sytnhèse des ateliers par RF

Présentation de l’agence Watts-Nexw utilisée sur l’atelier « Communication » : Présentation Watts-New journée CIB 28 nov 2017 BD

Confirmation de l’intérêt de ces journées le 18 décembre dernier à Mont-de-Marsan

La journée a été renouvelée sur le même format à Mont de Marsan le 18 décembre dernier. Une soixantaine de participants, porteurs de projets, collectivités, acteurs de la filière, ont pu échanger autour des tables rondes et partager leurs expériences. En introduction, Aude POTTIER du laboratoire Passages CNRS – SET Transfert, a présenté l’étude comparée qu’elle a menée sur l’acceptabilité territoriale des projets de méthanisation. Une intervention fortement appréciée qui a permis, autour d’études de cas, de bien identifier les déterminants à l’opposition.

En conclusion, Dominique GRACIET, président de la Chambre d’agriculture des Landes et de la Chambre régionale d’agriculture a pris la parole. Il a rappelé la vigilance à garder sur la bonne répartition de la chaine de valeur, notamment pour le monde agricole, qui se situe en amont (intrants) et en aval (retour au sol du digestat) de tout projet de méthanisation. Au nom de tous les partenaires agricoles, il a souligné leur engagement pour accompagner les agriculteurs dans la réussite de leur projet mais aussi l’implication grandissante des industriels et gestionnaires de réseaux.

Tribune pour l’ouverture de la journée. De gauche à droite : Mathieu ANGLADE (ADEME), Julien JIMENEZ (Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine), Dominique GRACIET (Président Chambre d’Agriculture des Landes et Chambre Régionale d’Agriculture NA), Thierry MICHEL (GrDF), Didier MARRON (TIGF), Tristan RIGOU (GrDF)

Séance plénière

Retrouvez les présentations des séances plénières :

1 – Présentation GENERALE
2 – Le dispositif METHAN-ACTION
3 – Actualités et politique d’implantation des unités de biogaz

Ainsi que la présentation de Aude Pottier, Responsable SET Transfert, Laboratoire Passages CNRS, UPPA, sur l’acceptabilité territoriale des projets de méthanisation : 4 – Etude comparée acceptabilité sociale

Aude Pottier

Contact : juliette.chenel@cuma.fr / 06 45 64 88 79

 

Ces journées étaient organisées dans le cadre du Club Régional des Injecteurs de Biométhane de Nouvelle-Aquitaine porté par le réseau des Chambres d’Agriculture, l’ADEME, la Région, GRDF, GRTGaz, TIGF, REGAZ, et du dispositif régional d’accompagnement de la filière Méthanisation MéthaN-Action. Elles s’inscrivent également dans la démarche engagée par la Région Nouvelle-Aquitaine autour de la favorisation de l’appropriation territoriale des projets d’énergie renouvelable.

 

Veronique Gelak2 journées techniques pour l’Appropriation locale des projets de méthanisation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *