2 inaugurations en septembre !

Les 21 et 22 septembre derniers, deux inaugurations d’unités se sont suivies en Nouvelle-Aquitaine : Médoc Energies à Hourtin (33) puis Lulimétha à Bords (17). Plus de 150 personnes étaient présentes sur chacun de ces évènements, incluant les différents partenaires ayant soutenu les projets.

Inauguration de Médoc Energies à Hourtin (33)

Médoc Energies a été inaugurée le 21 septembre dernier, à Hourtin. L’installation a été réalisée par le groupe Legendre Energie, présent à l’inauguration aux côtés du porteur de projet Jim JASTSZEBSKI.
L’unité a été mise en service en décembre 2016 ; elle est dimensionnée pour traiter 65 000 tonnes d’intrants, principalement les déchets issus de l’exploitation agricole (déchets de légumes issus de la station, déchets de céréales, huiles végétales usagées…) et des lisiers de porcs.
Le gaz produit alimentera une cogénératrice d’une puissance de 1487 kW permettant de produire l’équivalent de la consommation électrique annuelle de 4400 foyers. La chaleur permettra de sécher le digestat solide après séparation de phase, dont le traitement sera complété par compostage en mélange avec des déchets verts issus du territoire. Le digestat liquide sera utilisé comme fertilisant sur les terres de l’exploitation.

Médoc Energie (vue Drone)

Chiffres clés :
Investissement : 10,4 millions €
Subventions ADEME, Région et fonds FEDER (Europe) : 2,6 millions €
Pérennisation de 6,5 emplois sur l’exploitation

Inauguration du méthaniseur Lulimétha à Bords (17)

Le jour suivant, Gaëlle et Fabien TRANQUARD (GAEC La Robertière) inauguraient le premier méthaniseur agricole du département, en présence des partenaires ayant soutenu le projet : le constructeur AEB Méthafrance, le bureau d’études Astrade, le Crédit agricole, CER France, Groupama, la coopérative agricole Terre Atlantique, la Chambre Départementale d’Agriculture ainsi que les partenaires financiers que sont l’ADEME et le Conseil régional.
Depuis le 19 juillet 2017, l’unité produit du biogaz qui est valorisé par cogénération (puissance du moteur : 220 kWe). La production d’électricité permet ainsi de couvrir les besoins de 390 foyers, hors chauffage, soit plus de 1000 habitants. Cette activité se situe dans le prolongement direct de l’exploitation puisqu’elle valorise les effluents d’élevage et déchets végétaux issus à 84% de l’exploitation (atelier de 65 vaches laitières). En parallèle de l’unité, s’est monté un projet de maraichage/pépinière, qui valorise la chaleur produite, ainsi qu’un séchoir multiproduits.
Après séparation de phase, le digestat est épandu sur les terres de l’exploitation.

 

Chiffres clés :
Investissement : 2 millions d’euros
Subventions ADEME et FEDER (Europe) : 668 078 €
Création d’1 emploi sur site

Veronique Gelak2 inaugurations en septembre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *